THEME 2 : LE TELEPHONE PORTABLE.

THÈME 2 : LE TELEPHONE PORTABLE

Cliquer ici —> Fiche de révision thème 2 

Cliquer ici —> Lexique

 

I) EXEMPLE DU SMARTPHONE.

Problème : Est-il raisonnable de changer fréquemment de téléphone portable ?

Cliquer ici —>Activité 1 : Feuille de réponse en groupe

 

 

Bilan 1 :

La fabrication d’un smartphone nécessite des matières minérales dont les réserves sont limitées. Leur exploitation a aussi des conséquences sur les humains et sur l’environnement.

La fréquence à laquelle on change son smartphone et l’efficacité du recyclage ont donc un impact sur les ressources naturelles et sur le paysage.

 

II) LES PAYSAGES EXPLOITES, CONSTITUES DE DIFFERENTS ELEMENTS.

 

Problème : Qu’est-ce qu’un paysage et comment se forme-t-il ?

 

Avec les documents du livre réaliser l’activité suivante —–> Activité 2 : Formation d’un paysage

Documents page 328 :

Documents page 329 :

Vidéo de l’expérience:

 

 

Bilan 2 :

  • Un paysage est constitué de roches.

  • L’eau modifie les roches, et cela peut former des reliefs (falaises, …).

  • L’eau n’a pas le même effet sur toutes les roches, certaines sont plus résistantes.

  • La nature (types) des roches et le climat (apport en eau) sont importants pour comprendre la formation des reliefs d’un paysage.

L’érosion est le processus de dégradation et de transformation du relief, et donc des sols et des roches qui est causé principalement par l’action de l’eau.

 

III) L’EVOLUTION DES PAYSAGES AU COURS DU TEMPS.

Problème : Comment reconstituer les paysages passés ?

 

Avec les documents suivant —> Activité 3 : Documents

Réaliser l’activité suivante —> Activité 3 : Fossiles et évolution de la biodiversité.

Pour identifier les fossiles —> Document interprétation des fossiles

 

 

Pour comprendre comment se forme un fossile, lisez la BD et visionnez la vidéo suivante :

 

Bilan 3 :

La découverte de fossiles d’organismes vivants dans les roches révèle que les espèces n’ont pas toujours été les mêmes sur Terre.

Au cours de l’histoire de la vie, des espèces ont disparu (ex : dinosaures) et de nouvelles sont apparues (ex : mammifères).

 

IV) L’HISTOIRE DE LA VIE.

Problème : Quand est apparue la vie sur Terre et comment a-t-elle évoluée ?

 

Cliquer ici —–> Documents activité 4 Histoire de la Vie

Cliquer ici —–> Activité 4 :  Histoire de la Vie

 

Et qu’en est-il des Dinosaures ??? 

 

Cliquer ici —> Activité 5 : Les dinosaures

 

Bilan 4 et 5 :

La vie a débuté il y a 3,8 milliards d’années tandis que l’espèce humaine est apparue il y a 200 000 ans seulement.

On peut représenter l’histoire de la Vie sous la forme d’un buisson. Durant ces milliards d’années, de très nombreux événements ont lieu qui expliquent que certaines branches se séparent en deux et d’autres s’arrêtent. C’est ce qu’on appelle l’évolution.

 

Remarque :

Les dinosaures sont apparus il y a 230 Ma et ont peuplé la Terre pendant 165 Ma. Au cours du Mésozoïque, de nombreuses espèces de dinosaures sont apparues et ont disparues. Les oiseaux sont les espèces actuelles les plus proches des dinosaures (nombreux caractères communs partagés).

 

V) L’HISTOIRE DE LA TERRE.

Problème : Quelles sont les étapes de formation de notre planète ?

Pour répondre au questionnaire de lActivité 6 : Histoire de la Terre, visionner la vidéo suivante :

 

Vous pouvez faire l’Activité 6 en ligne en cliquant sur votre professeur:

 

Questionnaire Me MARCUCCILI

Questionnaire Me BERCHAN

Questionnaire Me HOLLARD

Questionnaire Me BONNARD

 

Bilan 6 :

 

  • Il y a 4,6 milliards d’années, un nuage de poussière forme une grosse boule : la Terre.

  • La première atmosphère était composée d’azote, de vapeur d’eau et de dioxyde de carbone mais pas de dioxygène.

  • Les océans viennent de grosses pluies qui ont duré plusieurs millions d’années.

  • Une météorite a causé la disparition des dinosaures.

  • La Terre disparaîtra dans 5 milliards d’années.

Chapitre 1 : La diversité des phénotypes d’un individu.

Cliquer ici : Lexique diversité des phénotypes

 

INTRODUCTION :

Cliquer ici pour l’activité :Activité 1 Les caractères

Cliquer ici pour les documents d’accompagnement : DOCUMENTS

 

BILAN 1 :

Les êtres humains ont des caractères spécifiques (même morphologie, même physiologie), communs mais ils diffèrent les uns des autres par des variations individuelles (couleur de peau, forme de l’oreille, fonctionnement du cœur, …)

Un individu est déterminé par l’ensemble de ses caractères, qui forme son phénotype.

La plupart sont hérités (on parle de caractères héréditaires).

 

 

I) L’ORIGINE DES CARACTERES HEREDITAIRES.

 

          A) Localisation de l’information héréditaire.

 

Cliquer ici: Activité 2 Origine des caractères héréditaires

 

BILAN 2 : 

Les informations héréditaires se trouvent dans le noyau des cellules.

 

          B) Le support des informations héréditaires dans une cellule.

Cliquer ici : Activité 3, Les chromosomes

 

BILAN 3 :

Dans le noyau des cellules, on peut observer des chromosomes.

 

Cliquer ici : Activité 4 : Chromosomes visibles ou invisibles.

Cliquer ici : Documents activité4 

et aussi : 

 

BILAN 4 : 

Un chromosome est constitué d’un filament d’ADN.

L’ADN est une molécule qui peut se pelotonner lors de la division cellulaire, ce qui rend les chromosomes visibles.

 

************************************************************************************Si tu veux extraire l’ADN d’un être vivant chez toi c’est par ici : 

TP ADN à la maison

************************************************************************************

II) DES INDIVIDUS AVEC DES CARYOTYPES DIFFERENTS

 

Pour comprendre ce qu’est un caryotype et comment il est obtenu visionner la vidéo suivante :

 

 

Cliquer ici : Documents activité 6

Et aussi : 

Cliquer ici : Activité 6  Enquête sur des caryotypes

 

BILAN 6 :

On peut observer l’ensemble des chromosomes d’une cellule d’un être vivant sous la forme de caryotype.

Chaque espèce est caractérisée par un nombre précis de chromosomes. Le sexed’un être vivant est déterminé par la présence des chromosomes sexuels :

-> X et Y chez un mâle

-> X et X chez une femelle

Un nombre anormal de chromosomesentraîne des caractères particuliers au niveau du phénotype.

 

III) DES INDIVIDUS AVEC DES GENES DIFFERENTS.

            A) Que trouve-t-on sur les chromosomes  ?

 

Cliquer ici : Activité 7 : La Mucoviscidose

 

BILAN 7 :

Les chromosomes sont constitués de gènes.

Un gène est une portion d’ADN qui détermine un caractère.

Chaque chromosome porte l’information héréditaire sous forme  

d’ADN.  

Cette information est localisée dans les gènes.

 Ungène détermine un caractère héréditaire. Pour chaque paire de  

chromosomes, un gène occupe la même position sur chacun des deux  

chromosomes.

Chaque chromosome contient de nombreux gènes, 30 000 gènes  

répartis sur 46 chromosomes

 

 

           B) L’existence de plusieurs versions d’un même caractère.

 

Cliquer ici : Activité 8 : L’origine des Groupes Sanguin

 

BILAN 8 :

Il existe plusieurs versions d’un même caractère appelées allèles.

 

Un gène existe en deux exemplaires dans une cellule puisque les  

chromosomes sont par paires. Deux allèles sont donc présents, les  

mêmes ou deux différents.  

Quand les allèles sont différents :  

-> quand un est dominant sur l’autre, il s’exprime seul.

Ex : l’allèle A est dominant sur l’allèle O dans le caractère groupe  

sanguin. Quand un chromosome 9 porte l’allèle A et l’autre  

chromosome 9 porte l’allèle O, le groupe sanguin de l’individu est A.  

 

-> Quand ils sont aussi forts l’un que l’autre, co-dominant, ils  s’expriment tous les deux.  

Ex :Quand un chromosome 9 porte l’allèle A et l’autre chromosome 9  

porte l’allèle B, le groupe sanguin de l’individu est AB.  

 

Tous les individus d’une même espèce ont les mêmes gènes. Mais les gènes possèdent de nombreux allèles.

Ainsi, l’ensemble des allèles, appelégénotype, est propre à chaque individu.

C’est la diversité génétique des individus.

 

************************************************************************************

Pour vous exercer voici des exercices d’application :

1 L’achondroplasie

2  Le daltonisme

3 L’albinisme

4 Transfert noyau Dolly

************************************************************************************

Fiche de révision diversité phénotypes

Pour réviser avec une image animée, cliquer sur le lien suivantimage animée chapitre 1

Chapitre 4 : EPI vers un engagement citoyen, l’UNICEF contre le SIDA en Zambie.

       

 

Ce chapitre s’intègre à l’EPI « Vers un engagement citoyen ». Il vous sera possible de présenter votre carte mentale sur le thème du SIDA en Zambie, lors des oraux du DNB.

Pour construire votre carte mentale, vous aurez à disposition des documents de diverses natures : Vidéos, QCM en ligne, articles, graphiques, cartes.

Pourquoi la ZAMBIE ?

Aujourd’hui dans le monde 40 millions de personnes sont porteuses du VIH et peuvent le transmettre. En 2016, l’Afrique seule comptait environ 25,5 millions de personnes séropositives et le Zambie est l’un des pays d’Afrique les plus touchés par cette maladie.

Pourquoi le SIDA ?

Le SIDA est problème de santé publique, il n’existe pas à ce jour de traitement qui guérit les personnes séropositives.

Pourquoi l’UNICEF ?

Cette organisation oeuvre dans de nombreux pays dont la Zambie, pour aider la population face au SIDA.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

ETAPE 1 —>  Cliquer ici pour le questionnaire sur l’UNICEF : Questionnaire UNICEF

Visionner les deux vidéos pour répondre au questionnaire  :

Vous utiliserez aussi le site de l’UNICEF en cliquant sur le lien suivant :

UNICEF et SIDA

 

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

ETAPE 2 —> Cliquer ici pour le questionnaire sur le SIDA : QCM SIDA

Les documents suivants vous permettront de répondre aux questions, cliquer sur les liens orange :

Carte mondiale SIDA 2015

Différentes phases maladies

Traitements et dépistage du SIDA

Transmission et prévention

VIH et grands singes

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

ETAPE 3 —> Réalisation de votre carte mentale INDIVIDUELLE , cliquer ici pour avoir les : Consignes CARTE MENTALE

Vous pouvez réaliser votre carte mentale soit :

  • version papier à la main (possibilité de découper des illustrations ou de les dessiner)

  • sur un support libre office

  • Cliquer sur le lien pour réaliser votre carte mentale numérique  : CARTE MENTALE 

Chapitre 3 : Aider l’Organisme à se Défendre.

Fiche de révision chapitre 3 

Lexique chapitre 3

 

La vaccination.

Désinfecter une plaie

 

Le saviez-vous ? 

L’organisme met en place des stratégies particulières pour se défendre, via les réactions immunitaires. Mais une bonne hygiène de vie permet aussi de prendre soin de soin et de limiter les risques de tomber malade : Manger équilibré et à heures fixes, dormir le nombre d’heures suffisantes et dans de bonnes conditions, faire une activité physique régulière.

Il existe également d’autres méthodes pour aider l’organisme.

 

A quoi ça sert de dormir ? Réponse en vidéos :

 

 

 

I)  PREVENIR UNE CONTAMINATION ET/OU UNE INFECTION.

 

RAPPEL chapitre 1 :

Les microorganismes sont présents partout autour de nous. Certains sont pathogènes et peuvent donc nous rendre malade.

 

Problème : Comment empêcher une contamination ou une infection ?

          A) Empêcher une contamination : l’ASEPTIE.

 

Cliquer ici –> Activité 1 : Empêcher une contamination

 

BILAN activité 1 :

Différentes méthodes sont utilisées pour éliminer les MO de l’environnement : matériel stérile*, environnement stérile, port de tenue particulière (gants, masque, blouse, charlotte, …), respect de l’hygiène.

Ces différentes méthodes sont appelées méthodes d’asepsie*.

Dans le cas des IST*, l’utilisation du préservatif est aussi une méthode d’asepsie*.

 

Problème : Comment empêcher qu’une infection s’installe si les mesures d’asepsie n’ont pas été suffisantes ?

        

           B) Empêcher une infection.

BILAN Activité 1 suite :

En cas de blessure superficielle, l’infection est empêchée grâce à l’utilisation d’antiseptiques*.

 

Problème : Comment stimuler notre système immunitaire pour empêcher la survenue d’une maladie ?

 

II)  Prévenir une infection en stimulant notre système immunitaire.

        A) Le rôle de la vaccination.

 

Cliquer ici —> Activité n°2 : principe de la vaccination 

Cliquer ici pour les documents :

–> Document découverte vaccin

–> Document conception vaccin

–> Document importance vaccin

–> Document principe vaccin

 

Cliquer sur le lien pour réaliser votre carte mentale numérique —->  CARTE MENTALE

 

Comment fonctionne un vaccin ? Réponse en vidéo :

 

         

 

BILAN Activité 2  :

Un autre moyen de prévention est la vaccination* qui repose sur le principe de la mémoire immunitaire*.

Aujourd’hui 11 vaccins sont obligatoires.

 

La vaccination consiste à injecter dans le corps un MO rendu inoffensif. Elle peut se faire en plusieurs rappels.

Grâce aux contacts successifs avec le MO atténué, la production d’anticorps dirigés contre ce MO sera plus rapide et plus importante, et la zone active de protection de l’organisme sera maintenue plus longtemps.

La vaccination permet donc de créer une mémoire immunitaire contre un MO donné, de façon préventive et durable.

 

Problème : Pourquoi la vaccination est-elle importante à l’échelle de la population ?

 

             B) L’importance de la vaccination à l’échelle de la population.

 

Cliquer ici —>Activité n°3 : La vaccination collective maison

Cliquer ici —>Documents vaccination collective

 

BILAN Activité 3 :

 

A l’échelle de la population, la vaccination permet de diminuer, voir d’éradiquer certaines maladies très contagieuses et/ou mortelles. C’est une politique de santé publique.

Individuellement, chacun peut veiller à diminuer les risques de contamination.

 

Problème : Comment soigner une plaie ou une maladie quand les mesures d’asepsie n’ont pas suffit et qu’une infection s’installe ?

 

Choisissez l’activité de votre professeur pour qu’elle reçoive vos réponse :

 

Activité 3 Me BONNARD –> 3e C et D

Activité 3 Me HOLLARD –> 3e E, F et G

Activité 3 Me BERCHAN –> 3eA et B

 

III) SOIGNER UNE INFECTION BACTERIENNE.

 

Cliquer ici —>Activité 4 Antibiogramme

 

BILAN Activité 4 :

Une infection bactérienne peut être soignée par des antibiotiques. Les antibiotiques agissent uniquement sur les bactéries.

Certains antibiotiques, de spectre d’action larges, peuvent être inefficaces dans certains cas. Pour choisir l’ antibiotique le plus efficace possible, on réalise un antibiogramme.
Attention, une mauvaise utilisation des antibiotiques peut entraîner le développement de formes de résistance.

 

Pour aller plus loin : la résistance aux antibiotiques.

 

 

 

Chapitre n° 4 : La Nutrition Végétale

Germination d’une graine de haricot rouge.

fiche révision

Lexique ADAPTATIONS

Lexique

 

 

Rappels de 5ème :

Pour fonctionner, les végétaux doivent se nourrir de matière organique et minérale.
Ils prélèvent l’eau et les sels minéraux dans le sol par les poils absorbants de la racine et le CO2 est prélevé par les feuilles.
Les végétaux verts fabriquent de la matière organique en présence de lumière, c’est la PHOTOSYNTHESE.
La matière organique fabriquée par la plante est :

-> Utilisée pour sa croissance.

-> Stockée sous forme de réserves dans les graines, ou dans les organes de réserve (pomme de terre)

-> Utilisée par la graine lors de la germination au printemps.

Problème : Comment les organes et les cellules végétales obtiennent-elles les éléments nécessaires à leur bon fonctionnement?

 

I. PRELEVER LA MATIERE MINERALE

Cliquer ici –> Activité 1 : Prélever la matière minérale

Cliquer ici –> Activité 1 Adaptée

 

BILAN 1 :

Les végétaux prélèvent dans l’atmosphère du dioxyde de carbone et du dioxygène grâce à leurs stomates présents sur les feuilles. Ils sont composés de 2 cellules de garde et d’un ostiole (petit trou laissant passer les gaz atmosphériques)

—> Compléter la première partie du schéma bilan sur le stomate.

 

Cliquer ici –> Schéma bilan à compléter

Cliquer ici –> Schéma bilan adapté à compléter

 

Problème : Où se déroule la photosynthèse et en quoi consiste-t-elle ?

 

II. PRODUIRE DE LA MATIERE ORGANIQUE

Cliquer ici–> Activité 2 Adaptée

Cliquer ici –>Activité 2 : Produire la Matière Organique

 

BILAN 2 :

Les plantes vertes produisent leur matière organique dans les cellules des feuilles au niveau des chloroplastes : petites structure verte contenue dans les cellules végétales.
Cette réaction nécessite de la lumière, de l’eau, des sels minéraux et du dioxyde de carbone de l’air : c’est la photosynthèse.

Eau + sels minéraux + Lumière + CO2 -> Matière organique + O2

 

—> Compléter la seconde partie du schéma bilan sur la photosynthèse.

 

Problème : Comment les produits de la photosynthèse, et l’eau prélevée dans le sol, circulent dans la plante ?

 

III. LE TRANSPORT DE L’EAU ET DE LA MATIERE ORGANIQUE

 

Cliquer ici –>Activité 3 Adaptée

Cliquer ici –>Activité 3 : Circulation des matières

 

BILAN 3:

-> La sève brute composée d’eau et de sels minéraux circule des racines aux feuilles dans

des vaisseaux conducteurs : le xylème.

-> La sève élaborée composée de matière organique produite par la photosynthèse (amidon) circule des feuilles jusqu’aux organes de réserve de la plante dans des vaisseaux conducteurs : le phloème.

–> Compléter la troisième partie du schéma bilan sur la circulation des sèves.

 

Problème : Comment les plantes peuvent-elles améliorer leur nutrition ?

IV. AMELIORER SA NUTRITION EN S’ASSOCIANT AVEC UN AUTRE ETRE VIVANT.

 

Cliquer sur le nom de votre professeur : 

–> Activité 4 Me BONNARD4e : A, B, G et H

–>Activité 4 Me MARCUCCILLI4e : C, D et E

–>Activité 4 Me HOLLARD4e : F et I

 

BILAN 4 :

Certains végétaux s’associent à des champignons pour vivre.
Cette association est bénéfique pour les deux partenaires : on parle de symbiose. Les mycorhizes sont un exemple.
Cela permet chez le végétal une meilleure croissance.

—> Compléter la quatrième partie du schéma bilan sur la symbiose.

 

**************************************************************************************************************

EXERCICES : 

Stomate

Stomate adapté

Mycorhize adapté

Mycorhize

Le volcan de la Palma, plus d’un mois d’éruption !

Le volcan de la Palma se situe sur l’île de la Palma aux Canaries, îles espagnoles au large de l’Afrique .


Localisation de l’île de la Palma 


Le volcan de la Palma

 

Les éruptions ont débutées le 19 septembre 2021.

Le volcan alterne les éruptions effusives (laves fluides orangées rouges) et explosives (laves visqueuses, projections de cendres, gaz, poussières, blocs de roches), on dit que c’est un stratovolcan.

C’est un volcan de point chaud c’est à dire à la remontée de magma en un point précis, le volcan = l’île comme l’archipel d’Hawaï.

Les villages aux alentours sont sous la poussière projetée par le volcan, les quantités sont impressionnantes.

 

Chapitre 2 Conséquences et limites de l’effort physique

Chap 2 Conséquences et limites d’un effort physique

Introduction : Question à l’oral : que se passe-t-il lorsqu’on fait un effort physique ? Réponse : on respire plus fort et plus rapidement. Augmentation de la fréquence cardiaque. Augmentation de la température corporelle.

 

I. EFFORT ET SYSTEME RESPIRATOIRE

Cliquer ici –> Act 1 Effort et système respiratoire

Cliquer ici –>Act 1 Correction Effort et système respiratoire

TP Observation d’alvéoles pulmonaires fumeurs ou non

Extrait vidéo des échanges CANOPE, à visionner

Bilan 1:

Lors d’un effort physique, la fréquence respiratoire et donc la quantité de dioxygène prélevé au niveau des alvéoles pulmonaires augmentent. Il est ensuite transporté par le sang jusqu’aux muscles en activité.

Plus l’effort sera grand, plus la consommation en dioxygène et en glucose sera importante jusqu’à atteindre une certaine limite : la consommation maximale de dioxygène.

Le rejet de dioxyde de carbone augmentera aussi, tout comme la consommation en glucose.

Glossaire – Svt de la grenouille

Schéma fonctionnel des échanges de gaz au niveau de l’alvéole pulmonaire

II. EFFORT ET SYSTEME CARDIAQUE

A. Le système cardio-vasculaire

Activité 2 vidéo à visionner

 

Bilan :

Le système sanguin est composé du cœur et de 3 types de vaisseaux sanguins :

                   –   les veines, qui ramènent le sang des muscles au cœur

                  –   les artères qui emmènent le sang du cœur aux muscles.

                   – et les capillaires qui sont très fins pour permettre les échanges de gaz entre le sang et les cellules musculaires.

 

Activité 3 Observation de vaisseaux sanguins : repérer une veine et une artère.

Cliquer ici –>Act 3 Veines et artère

Cliquer ici –> Act 3 Correction Veines et artère

Chapitre V. : La circulation sanguine - svt52015

B. Effort et système cardio-vasculaire

Comment le muscle peut-il être correctement approvisionné pendant un effort ?

Activité 4 : livre p 326-327 – comparaison des résultats + schéma des vaisseaux sanguins avant et pendant effort

Cliquer ici –> Act 4 Effort et système cardio-vasculaire

Cliquer ici –> Act 4 Correction Effort et système cardio-vasculaire

LE CORPS HUMAIN ET LA SANTE CHAP. 1 : Le fonctionnement de l'organisme lors d'un effort physique Diagram | Quizlet

Bilan :

Lors d’un effort physique, la fréquence cardiaque et donc la quantité de sang arrivant aux organes augmente.

Lors d’un effort physique, la distribution du sang est modifiée ; les muscles sont plus (+) approvisionnés en dioxygène et en nutriments que d’autres organes comme le système digestif.

La fréquence cardiaque ne peut pas augmenter au-delà d’une certaine limite.

C. Le rôle du cœur :

Activité 5 : schéma

Cliquer ici –> Act 5 Coeur pompe

Cliquer ici –> Act 5 Correction Coeur pompe

Bilan :

Le cœur est un muscle qui agit comme une pompe. Quand il se relâche, le sang entre à l’intérieur, quand il se contracte, le sang est éjecté dans les vaisseaux sanguins.

Il fonctionne tout le temps, de manière rythmée.

undefined - Fiche de révision Afterclasse

II. ENTRAÎNEMENT ET EFFORT

Activité 6 Clique sur ton professeur!

Activité 6 Mme HOLLARD

Activité 6 Mme MATTEODO

Activité 6 Mme MARCUCCILLI

 

Blessé après s'être dopé à l'EPO, un athlète kényan regrette

Bilan :

Il est possible d’augmenter ses capacités sportives grâce à une augmentation du débit cardiaque (quantité de sang arrivant à l’organe), de la consommation en maximale en dioxygène et une augmentation de la taille et de la puissance des muscles.

Il faut aussi veiller à ne pas se blesser. La prise de produits dopants est interdite et dangereuse.

Un nid de Frelon Asiatique à découvrir en SVT.

Le frelon asiatique (Vespa velutina en latin) c’est lui : 

 

A ne pas confondre avec le Frelon européen qui a l’abdomen jaune, ou avec les guêpes.

Voici un mémo pour identifier et reconnaitre les 3 espèces :

 

Il est arrivé en France il y a 15 ans avec des cargaisons venant d’Asie.

Il dévore les vergers et les abeilles qu’il adore, ce qui fait de lui une espèce envahissante.

Son nid est reconnaissable par sa forme en boule suspendue aux arbres (photo ci-dessous), a contrario celui du Frelon européen est en forme de poire.

 

La construction du nid débute au printemps par la Reine. Elle mâche des fibres de bois afin de fabriquer une pâte qui servira de ciment pour coller les écailles de papier, striées de beige et de brun. Puis ce seront les 13000 ouvrières produites par la Reine qui prendront le relais.

Voici une coupe transversale du nid, impressionnant non ? Il peut mesurer jusqu’a 1 mètre de haut et de large.

 

A l’intérieur les alvéoles sont hexagonales car cette forme confère une grande solidité au nid.

 

Me MOUHIB nous a donné un nid vide, si vous êtes curieux venez le voir en SVT 1.

 

 

 

Bienvenue sur le BLOG de SVT !

Bienvenue sur le blog de SVT.

Ce site vous permettra de réviser vos cours, d’avoir accès aux fiches de révisions, aux lexiques des chapitres étudiés en classe, aux activités et aux corrections des contrôles.

Il vous permettra aussi d’avoir accès aux supports de travail pour les activités en classe.

Bonne visite et bonne année scolaire.

L’équipe d’SVT.

Me BONNARD, Me HOLLARD, Me MARCUCCILLI, Me MATTEODO.

 

REVISIONS pour le DNB c’est par ici….

Voici des liens utiles pour compléter vos révisions de SVT afin d’être prêt pour le jour J.

 

Pour s’organiser, cliquer ici–>  Le livre scolaire

Le site Lumni propose des vidéos courtes et illustrées, cliquer ici –>  LUMNI

Tester ses connaissances en ligne –> Quizz de révision

 

Des fiches méthodes :

Cliquer ici –> Décrire un graphique

Cliquer ici –> Construire un tableau

Cliquer ici –> Construire un graphique

Cliquer ici –> Construire un schéma fonctionnel

Cliquer ici –>  Lire un arbre généalogique

Cliquer ici –> Lire un arbre de parenté

Cliquer ici –> Exploiter un document