Thème 4 : Tout se transforme..

Introduction :

Un être vivant nait, grandi, se reproduit et meurt. De leur naissance à leur mort, des transformations indispensables à leur développement se réalisent.

 

Problème : Quelles transformations, animaux et végétaux connaissent-ils au cours de leur développement ?

 

I. LE DEVELOPPEMENT DES PLANTES A FLEURS

 

A) De la graine à la plante :

 

Cliquer ici —> Activité 1 : De la graine à la plante

 

Vidéo à regarder : La croissance de la graine de haricot (en accéléré)

 

 

 

 

BILAN activité 1 :

L’embryon contenu dans la graine développe une racine, une tige et des feuilles en utilisant les réserves de nourriture présentes dans les cotylédons. Lors de lagermination, la graine donnera une petite plante.

 

B) De la plante à la fleur

 

Cliquer ici —>Activité 2 : De la plante à la fleur

 

BILAN activité 2 :

Les petites plantes effectuent leur croissance pour donner des plantes adultes. La lumière permet la formation de fleurs sur les plantes adultes.

 

C)  De la fleur à la graine

 

Cliquer ici —> Activité 3 : De la fleur au fruit

 

 

 

BILAN activité 3 :

Le transport du pollen est assuré en grande partie par les insectes, notamment les abeilles,  c’est la pollinisation.

Le dépôt du pollen libéré par les étamines sur le pistil permet la fécondation : union de l’ovule et du pollen. Ensuite, la fleur se transforme :

->le pistil grossit et devient un fruit.

-> les ovules contenus dans le pistil deviennent des graines.

 

 

Chapitre n°2 : La survie des espèces.

Dans une même espèce, il existe une grande diversité de phénotypes*.

Problème : Comment l’existence de plusieurs phénotypes permet la survie de l’espèce ?

 

Rappels des années précédentes :

 

Des individus appartiennent à la même ESPECE si  : ils se ressemblent, si ils peuvent se reproduire entre eux et si les petits peuvent à leur tour se reproduire.

 

REPRODUCTION  (5è et 4è) : Produire un nouvel individu.

-> Sexuée: avec fécondation entre une cellule reproductrice mâle et femelle.

-> Asexuée : sans fécondation

 

 

Différents MODES DE REPRODUCTION (5è et 4è) :

 

 

Problème : Comment la reproduction asexuée permet-elle de produire des clones, avec le même caryotype ?

 

I) REPRODUCTION ASEXUEE ET MAINTIEN DU CARYOTYPE.

 

Cliquer ici—>Activité 1 

Cliquer ici pour les docs d’accompagnement —>Documents Activité 1

 

BILAN 1 :

 

La MITOSE est une division cellulaire qui concerne toutes les cellules.

 

Juste avant la division cellulaire, la quantité d’ADN double car les chromosomes simples (à 1 bras = chromatide) deviennent des chromosomes doubles (à 2 bras = 2 chromatides).

Lors de la division, les 2 chromatides de chaque chromosome se séparent et sont réparties dans les deux cellules filles.

De cette façon, chaque cellule fille reçoit un nombre de paires de chromosomes identique à ceux de la cellule mère.

Schéma de l’activité 1 à connaître

La mitose est donc une division cellulaire qui permet la stabilité génétique des cellules lors de la reproduction asexuée.

 

Exemple  pour une paire de chromosome :

 

Problème : Comment la reproduction sexuée permet-elle de créer de la diversité génétique ?

 

II) REPRODUCTION SEXUEE ET DIVERSITE DU CARYOTYPE.

 

Cliquer ici —> Activité 2

Cliquer ici pour les illustrations —> 3 Caryotypes : cellule oeuf, spermatozoïde et ovule

 

Visionner la vidéo pour réaliser la question 3 de l’activité :

 

 

BILAN 2 : 

La MEIOSE est une division cellulaire qui n’a lieu que dans les organes reproducteurs, elle permet de former les cellules reproductrices ou gamètes.

Cette division permet de passer de cellules contenant 2 exemplaires de chaque chromosome à des cellules ne contenant qu’un seul exemplaire de chaque chromosome.

Les chromosomes se répartissent au hasard dans les cellules filles, créant ainsi de la diversité.

 

Problème : Comment expliquer l’existence de nouveaux caractères ?

Exemple : Albinisme chez les lions :

 

 

III) L’EXISTENCE DE NOUVEAUX CARACTERES.

 

A) Le brassage des allèles :

Cliquer ici —> Activité 3 

 

BILAN 3 :

Lors de la méiose, les chromosomes d’une paire se séparent au hasard : leurs allèles subissent un brassage.

Les gamètes produits sont différents les uns des autres : ils présentent une grande diversité génétique.

La fécondation, qui réunit au hasard les gamètes, assure un brassage des allèles et forme une cellule-œuf unique. Chaque individu a donc un génotype unique.

 

B) L’origine des nouveaux caractères :

Cliquer ici —>Activité 4

 

BILAN 4 :

Un nouveau caractère peut apparaître quand l’ADN est modifié, on parle de mutation.

Cette modification est naturelle, due au hasard. Mais certains facteurs peuvent les augmenter, comme les UV.

 

 

 

*****************************  POUR REVISER   **********************************

 

Fiche de révision chapitre 2

Lexique chapitre 2

Chapitre n°1 : La diversité des phénotypes d’un individu.

Cliquer ici : Lexique diversité des phénotypes

 

INTRODUCTION :

Cliquer ici pour l’activité :Activité 1 Les caractères

Cliquer ici pour les documents d’accompagnement : DOCUMENTS

 

BILAN 1 :

Les êtres humains ont des caractères spécifiques (même morphologie, même physiologie), communs mais ils diffèrent les uns des autres par des variations individuelles (couleur de peau, forme de l’oreille, fonctionnement du cœur, …)

Un individu est déterminé par l’ensemble de ses caractères, qui forme son phénotype.

La plupart sont hérités (on parle de caractères héréditaires).

 

 

I) L’ORIGINE DES CARACTERES HEREDITAIRES.

 

          A) Localisation de l’information héréditaire.

 

Cliquer ici: Activité 2 Origine des caractères héréditaires

 

BILAN 2 : 

Les informations héréditaires se trouvent dans le noyau des cellules.

 

          B) Le support des informations héréditaires dans une cellule.

Cliquer ici : Activité 3, Les chromosomes

 

BILAN 3 :

Dans le noyau des cellules, on peut observer des chromosomes.

 

Cliquer ici : Activité 4 : Chromosomes visibles ou invisibles.

Cliquer ici : Documents activité4 

et aussi : 

 

BILAN 4 : 

Un chromosome est constitué d’un filament d’ADN.

L’ADN est une molécule qui peut se pelotonner lors de la division cellulaire, ce qui rend les chromosomes visibles.

 

************************************************************************************Si tu veux extraire l’ADN d’un être vivant chez toi c’est par ici : 

TP ADN à la maison

************************************************************************************

II) DES INDIVIDUS AVEC DES CARYOTYPES DIFFERENTS

 

Pour comprendre ce qu’est un caryotype et comment il est obtenu visionner la vidéo suivante :

 

 

Cliquer ici : Documents activité 6

Et aussi : 

Cliquer ici : Activité 6  Enquête sur des caryotypes

 

BILAN 6 :

On peut observer l’ensemble des chromosomes d’une cellule d’un être vivant sous la forme de caryotype.

Chaque espèce est caractérisée par un nombre précis de chromosomes. Le sexed’un être vivant est déterminé par la présence des chromosomes sexuels :

-> X et Y chez un mâle

-> X et X chez une femelle

Un nombre anormal de chromosomesentraîne des caractères particuliers au niveau du phénotype.

 

III) DES INDIVIDUS AVEC DES GENES DIFFERENTS.

            A) Que trouve-t-on sur les chromosomes  ?

 

Cliquer ici : Activité 7 : La Mucoviscidose

 

BILAN 7 :

Les chromosomes sont constitués de gènes.

Un gène est une portion d’ADN qui détermine un caractère.

Chaque chromosome porte l’information héréditaire sous forme  

d’ADN.  

Cette information est localisée dans les gènes.

 Ungène détermine un caractère héréditaire. Pour chaque paire de  

chromosomes, un gène occupe la même position sur chacun des deux  

chromosomes.

Chaque chromosome contient de nombreux gènes, 30 000 gènes  

répartis sur 46 chromosomes

 

 

           B) L’existence de plusieurs versions d’un même caractère.

 

Cliquer ici : Activité 8 : L’origine des Groupes Sanguin

 

BILAN 8 :

Il existe plusieurs versions d’un même caractère appelées allèles.

 

Un gène existe en deux exemplaires dans une cellule puisque les  

chromosomes sont par paires. Deux allèles sont donc présents, les  

mêmes ou deux différents.  

Quand les allèles sont différents :  

-> quand un est dominant sur l’autre, il s’exprime seul.

Ex : l’allèle A est dominant sur l’allèle O dans le caractère groupe  

sanguin. Quand un chromosome 9 porte l’allèle A et l’autre  

chromosome 9 porte l’allèle O, le groupe sanguin de l’individu est A.  

 

-> Quand ils sont aussi forts l’un que l’autre, co-dominant, ils  s’expriment tous les deux.  

Ex :Quand un chromosome 9 porte l’allèle A et l’autre chromosome 9  

porte l’allèle B, le groupe sanguin de l’individu est AB.  

 

Tous les individus d’une même espèce ont les mêmes gènes. Mais les gènes possèdent de nombreux allèles.

Ainsi, l’ensemble des allèles, appelégénotype, est propre à chaque individu.

C’est la diversité génétique des individus.

 

************************************************************************************

Pour vous exercer voici des exercices d’application :

1 L’achondroplasie

2  Le daltonisme

3 L’albinisme

4 Transfert noyau Dolly

************************************************************************************

Fiche de révision diversité phénotypes

Pour réviser avec une image animée, cliquer sur le lien suivantimage animée chapitre 1

Chapitre n° 6 : Le système nerveux.

Partie : Le corps humain et la santé

 

Lexique Chapitre 6 Le sytème nerveux

 

Pour ce chapitre vous avez aussi à votre disposition un GENIALLY pour suivre le chapitre 6.

Cours en ligne, cliquer ici : GENIALLY CHAPITRE 6 Le système nerveux

INTRODUCTION :

Cliquer ici ->Activité d’Introduction.

 

BILAN INTRODUCTION :

De nombreuses stimulations* sont reçues par nos organes sensoriels* (les yeux, la bouche, le nez, les oreilles et la peau). En réponse, les muscles se contractent pour déclencher un mouvement.  

Problème : Comment le système nerveux permet la mise en mouvement des membres du corps ?

 

 

I. LES LIENS ANATOMIQUES ENTRE LES ORGANES SENSORIELS ET LES MUSCLES

 

Cliquer ici -> Activité 1 Dissection de la patte de grenouille

Vidéo de la dissection :

 

 

BILAN 1 : 

Les organes sensoriels sont reliés par des nerfsaux centres nerveux.

– Les centres nerveux*, constitués par le cerveau  et la moelle épinière, sont reliés par des nerfs aux organes effecteurs.

– Un nerf est composé de fibres nerveuses.

 

Problème : De quoi sont constitués les centres nerveux ?

 

II. L’ORGANISATION DES CENTRES NERVEUX

Problème : Comment les neurones communiquent-ils entre eux ?

 

Cliquer ici ->Activité 2 : Organisation des centres nerveux

Documents pour répondre à la question 1 :

 

 

 

 

Cliquer ici pour voir un neurone en 3D : NEURONE EN 3D

 

BILAN 2 :

Les centres nerveux sont constitués de plusieurs milliards de cellules nerveuses appelées neurones. Les neurones sont en contact les uns avec les autres grâce à leurs fibres nerveuses.

 

 

III. LA COMMUNICATION ENTRE LES NEURONES

 

 

Cliquer ici -> Activité 3 : La synapse

Visionner la vidéo ci-dessous de 8min30 à 11min30 pour répondre à la question 2.

 

 

BILAN 3 : 

Un neurone transmet un message nerveux sous forme de signal électrique à d’autres neurones en produisant des neuromédiateurs* libérés au niveau des synapses*.

 

 

Schéma bilan : 

 

Chapitre n°7 : Reproduction Humaine, et formation d’un nouvel individu.

Qu’est ce que je sais sur la puberté ?

Choisir le questionnaire de votre professeur afin de préparer le chapitre :

Questionnaire Me BONNARD 4e A, B, C et D

Questionnaire Me MARCUCCILLI 4e E, F, G et H

 

Au cours de sa vie un être humain passe par différents stades afin de devenir un adulte capable de donner la vie.

Problème : Comment expliquer qu’à la puberté nous devenons capable de transmettre la vie ? Comment fonctionnent les appareils reproducteurs ?

 

INTRODUCTION : Les changements du corps au cours de la puberté.

Visionner la vidéo pour répondre aux 3 questions suivantes :

  1. A quelle période de la vie a lieu la puberté ?
  2. Quelle molécule déclenche la puberté ?
  3. Quelles transformations du corps sont observées ?

 

BILAN Intro :

Au moment de la puberté le corps de l’enfant change pour devenir celui d’un adulte capable de transmettre la vie.

Les organes reproducteurs deviennent fonctionnels et des transformations apparaissent grâce à la libération dans le sang d’hormones.

 

I) LE FONCTIONNEMENT DE L’APPAREIL REPRODUCTEUR MASCULIN.

Cliquer ici : Activité 1 : Appareil reproducteur de l’homme

 

BILAN activité 1 :

Chez les garçons, toute la vie à partir de la puberté, les testicules produisent des spermatozoïdes de façon continue.

 Au moment de l’éjaculation le sperme est évacué par le pénis.

 

Visionner le vidéo la vidéo afin de répondre à la première question de l’Activité 2 L’activité testiculaire

 

Cliquer sur le lien suivant pour visualiser un modèle 3D d’un spermatozoïde : MODELE 3D SPERMATOZOIDE

 

BILAN activité 2 :

Le sperme est un liquide produit par la prostate et les vésicules séminales, contenant les spermatozoïdes, cellules petites et mobiles grâce à leur flagelle.

Une mauvaise hygiène de vie peut perturber le fonctionnement des testicules (produits chimiques, nicotine, drogue…)

 

II)LE FONCTIONNEMENT DE L’APPAREIL REPRODUCTEUR FEMININ.

Cliquer ici : Activité 3 : Appareil reproducteur féminin

 

Les pages du livre sont juste en dessous :

 

Vidéo 1 à visionner pour la partie de 2 de l’activité.

Vidéo 2 à visionner pour la partie de 3 de l’activité.

 

BILAN activité 3 : 

L’appareil reproducteur de la fille a une activité cyclique de la puberté à la ménopause.

Il existe deux cycles :

  • Le cycle ovarien : caractérisé par une ovulation tous les 28 jours en moyenne. Les ovules sont de grosses cellules rondes.
  • Le cycle utérin : caractérisé par les règles en début de cycle (1er jour des règles = 1er jour du cycle utérin). Le cycle utérin est aussi appelé cycle menstruel ou cycle des règles.

 

Pour toutes les femmes, l’ovulation a toujours lieu 14 jours avant les règles.

Pour trouver la date d’ovulation :

Jour présumé d’ovulation = premier jour des règles – 14 jours

 

III) LA GROSSESSE

A partir de l’extrait vidéo réaliser l’Activité 4 : La grossesse

 

Visionner à partir de 3 minutes 37

 

BILAN activité 4 :

Après un rapport sexuel, la fécondation peut avoir lieu dans une trompe utérine.

Quand lembryon issu de la division de la cellule œuf s’installe dans l’utérus : c’est la nidation, ou implantation. Une grossesse débute et les règles cessent. 

La grossesse dure 9 mois, l’embryon se transforme progressivement en fœtus grâce aux échanges permanents avec l’organisme maternel à travers le placenta.

 

Lors de laccouchement, des contractions de la couche musculaire de l’utérus expulsent l’enfant : c’est la naissance. Enfin le placenta est expulsé : c’est la délivrance.

 

Problème : Comment le corps de la femme se défend pendant la grossesse ?

 

IV) GROSSESSE ET IMMUNITE.

Cliquer ici : Activité 5 grossesse et immunité

 

Regarde la vidéo suivante pour compléter le tableau des étapes de la phagocytose.

 

 

BILAN activité 5 :

Une femme enceinte est plus sensible aux infections. Pour éviter toutes transmissions au fœtus, le système immunitaire reconnaît en permanence la présence d’éléments étrangers.

Les cellules immunitaires : les lymphocytes, combattent les microorganismes pathogènes avec des réactions de défense appelées réactions immunitaires.

Souvent, l’infection est stoppée par une réaction rapide des phagocytes (catégorie de lymphocytes) : c’est la phagocytose. Elle se fait en 4 étapes :

  • Adhésion
  • Absorption
  • Digestion
  • Rejet des déchets

 

Quand la phagocytose n’est pas efficace, l’utilisation d’antibiotiques est possible pour soigner une infection bactérienne.

 

Une fois que tu as bien révisé les différents bilans du chapitre, répond au questionnaire suivant:

Questionnaire Révision Chap 6 – Mme BONNARD

Questionnaire Révision Chap 6 – Mme MARCUCCILLI

SVT confinées !

Chers élèves, 

Avec les fermetures de classes, certains d’entre vous doivent travailler depuis la maison.

N’hésitez pas à suivre l’avancement du cours sur le BLOG de SVT en choisissant votre niveau puis votre chapitre.

Vous trouverez  aussi les documents de la semaine sur le DOC de la classe.com

N’hésitez pas à contacter vos professeurs de SVT via la messagerie de laclasse.com

 

Bonne semaine à tous,

Me BONNARD : severine.bonnard@laclasse.com

Me HOLLARD : aurelie.hollard@laclasse.com

Me MARCUCCILLI : alexia.marcuccilli@laclasse.com

Me MATTEODO : cecile.matteodo@laclasse.com

La reproduction des Hippocampes

Voici une vidéo qui explique la reproduction des Hippocampes qui sont des « poissons« .

 

La femelle donne ses ovules (et non ses oeufs comme indiqué dans la vidéo) au mâle qui les féconde.

Les oeufs se développent  et éclosent dans le ventre du mâle. C’est une espèce ovovivipare.

 

Thème 3 : La conquête de Mars.

Fiche de révision thème MARS

Lexique Thème MARS

 

Problème : Que faut-il pour conquérir et vivre sur Mars ?

INTRODUCTION

 

 

 

Problème : Quelles conditions sont nécessaires pour qu’une planète soit habitable ?

 

I) UNE PLANETE HABITABLE.

Le but est de définir ce qu’est une planète habitable, et d’en déduire si Mars est une planète habitable comme la Terre.

Activité 1 Conditions de vie Planète habitable

Documents d’accompagnement Activité 1

Visionner la vidéo suivante pour avoir une idée des conditions de vie sur Mars :

 

Visionner les vidéos suivantes sur sujet de l’effet de serre.

 

BILAN 1 :

Certaines conditions doivent exister pour qu’il y ait de la vie sur une planète, comme sur la Terre :

• La position de la planète par rapport à son étoile doit permettre d’avoir des températures ni trop élevées, ni trop basses

• Présence d’eau liquide
• Présence et composition de l’atmosphère

 

Problème : Comment assurer la production de ressources alimentaires diversifiées pour vivre sur Mars ?

 

II) PRODUIRE DES RESSOURCES ALIMENTAIRES.

     A) Assurer des ressources alimentaires végétales.

Avec les documents suivants ou le logiciel PLANTES (disponible sur les ordinateurs du collège dans le menu Démarrer, logiciel, SVT), réaliser l’activité 2 afin de mettre en évidence les besoins des plantes pour pouvoir recréer les mêmes conditions sur Mars.

Cliquer sur : Schéma des expériences

Cliquer ici –> Activité 2 : Les besoin des plantes vertes

 

BILAN 2 :

Pour assurer des ressources alimentaires végétales sur Mars, il sera nécessaire d’apporter différents éléments aux plantes. Il s’agit d’éléments minéraux : lumière, dioxyde de carbone, eau,

sels minéraux.
Elles produiront ainsi différents organes (feuilles, tige, racines) : c’est de la matière organique. Les plantes sont donc des producteurs primaires et sont donc à la base des chaînes alimentaires.

 

♣ Si tu veux essayer de faire pousser des plantes chez toi clique ici –>  Expérience sur la germination des graines. Envoie nous tes résultats en photos en commentaires.

 

Problème : Comment pouvons-nous produire de la matière organique pour se nourrir ?

 

     B) Assurer d’autres ressources de matière organique.

A partir de la vidéo suivante, répondre au questionnaire de l’activité 3 afin de comprendre comment l’Homme peut améliorer la production de lait.

 

Cliquer ici –> Activité 3 : Améliorer la production de lait d’un élevage.

 

BILAN 3 :

Les animaux produisent aussi de la matière organique, en transformant ce qu’ils mangent. Ils prélèvent des végétaux et des animaux dans leur milieu de vie suivant leur régime alimentaire et suivant les saisons.
Pour pouvoir se nourrir sur Mars et produire plus de matière organique, il faudra donc élever des animaux. La technologie permet de rentabiliser les élevages en maintenant les animaux dans de bonnes conditions.

 

Problème : Comment pouvons-nous conserver nos ressources alimentaires et les transformer ?

 

III) TRANSFORMER ET CONSERVER DES ALIMENTS.

Pour vivre sur Mars, il faudra produire ses aliments de base, mais aussi les transformer pour fabriquer par exemple du pain, et ensuite les conserver.

     A) Transformer des aliments.

Cliquer ici –> Act 4 Transformation du pain

 

BILAN 4 :

Pour diversifier la nourriture sur Mars, il faudra transformer certains aliments obtenus par l’élevage ou la culture. Cette transformation nécessite certains micro-organismes.

 

     B) Différents modes de conservation.

A partir des suivants –> Documents activité 5

Réaliser l’activité ici –> Activité 5 : Conserver ses aliments

 

BILAN 5 :

Pour assurer la survie des organismes vivants sur Mars, il sera important de pouvoir conserver les aliments. Il existe différents modes de conservation : congélation, maintient au froid, mise en conserve, stérilisation.

Le respect des modes de conservation permet d’empêcher le développement de micro- organismes dangereux.

 

     C) Diversité des microorganismes

Choisir le questionnaire de votre professeur afin de réaliser l’activité en ligne. 

Questionnaire Me BONNARD

Questionnaire Me MARCUCCILLI

Questionnaire Me HOLLARD

Questionnaire Me MATTEODO

 

Activité 6 : Les Microorganismes.

 

BILAN 6 :

Un micro-organisme est invisible à l’œil nu.
Il en existe plusieurs types : les bactéries, les virus et les champignons microscopiques. Certains sont utiles à l’homme et permettent la transformation d’aliments en d’autres aliments. Ex : la levure de boulanger, les bactéries du yaourt (lactobacilles).
D’autres peuvent entraîner des maladies. Ils apparaissent, certaines fois, en cas de mauvaise conservation.

 

Problème : Comment pouvons-nous exploiter les ressources naturelles de notre Planète tout en les préservant ?

 

IV) EXPLOITER LES RESSOURCES DE LA PLANETE.

Sur Mars il faudra construire des maisons, fabriquer du papier, le bois est une ressources importante, comment bien l’utiliser ?

Activité 7 : Exploitation du bois.

Activité 7 Documents – Exploitation du bois

 

Bilan 7 :

L’Homme exploite le bois pour faire des constructions, du papier ou pour construire les habitations…
Cela entraîne un déboisement de la forêt ce qui fait diminuer la biodiversité.
L’Homme doit préserver ces ressources en bois en recyclant le bois, en gérant de manière raisonnée l’exploitation des forêts : on sélectionne les arbres à couper et on replante des arbres.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

POUR LE CONTROLE :

Révise l’ensemble des bilans de ce chapitre et une fois que tu as fini de réviser, tu peux répondre aux questionnaires de révisions suivants :

 

Questionnaire Révisions – Mme BONNARD

Questionnaire Révisions – Mme HOLLARD

Questionnaire Révisions – Mme MARCUCCILLI

Questionnaire Révisions – Mme MATTEODO

cahp 6

Chapitre 5 : la communication hormonale et la puberté.

Le sang transporte de nombreuses cellules comme les leucocytes qui reconnaissent en permanence les éléments étrangers. Il transporte aussi des substances chimiques qui permettent la communication entre organes : les hormones. L’organisme communique donc par voie nerveuse et par voie sanguine.

Chapitre 5 :
La communication hormonale, et le déclenchement de la puberté.

Problème : Qu’est ce qu’une hormone ? Comment fonctionnent-elles ? Quelles hormones déclenchent la puberté ?

INTRODUCTION :

Cliquer ici :Activité Introduction

BILAN :

Une hormone est substance produite par un organe, qui circule dans le sang et agit sur un autre organe, appelé organe cible.

 

I) Les changements du corps au moment de la puberté.

–>  Cliquer ici : Activité 1

 

RAPPELS 4ème, C’est quoi la puberté ? réponse en vidéo :

 

BILAN 1:

Au moment de la puberté le corps de l’enfant change pour devenir celui d’un adulte capable de transmettre la vie.

Les organes reproducteurs deviennent fonctionnels et des transformations apparaissent grâce à la libération dans le sang d’hormones sexuelles : la testostérone par les testicules, les œstrogènes et la progestérone par les ovaires.

 

II) Le contrôle du fonctionnement des organes reproducteurs.

 

Visionner la vidéo avant de faire l’activité 2

 

–> Cliquer ici : Activité 2

 

BILAN 2 : 

Le fonctionnement des ovaires et des testicules est contrôlé par des hormones cérébrales comme la LH et la FSH, qui sont produites par une glande du cerveau : l’Hypophyse.

 

III) Le contrôle du fonctionnement des organes reproducteurs.

 

–> Cliquer ici : Activité 3

 

BILAN 3 :

Les cycles de la femme sont contrôlés par les hormones ovariennes. Leurs quantités varient au cours du cycle ce qui déclenchent l’ovulation et les règles.

La pilule est un moyen de contraception féminin. Elle contient des hormones ovariennes (œstrogène et progestérone) en grande quantité qui empêchent la production des hormones cérébrales, et donc la production d’ovules et le développement de l’utérus.

 

–> Cliquer ici : Schéma bilan à compléter